Pierre Lévy et la cyberculture

Pierre_Lévy

Selon Pierre Lévy, la cyberculture apparaît comme un « mouvement social ». Par conséquent, elle favorise l’intelligence collective. En effet, aujourd’hui, nous sommes confrontés à une culture du réseau. De nouvelles formes d’organisation se créent alors  dans les entreprises : les échanges se  font plus facilement. L’apprentissage coopératif est aussi mis en avant. De plus, la cyberculture se rapproche de la philosophie des Lumières par les idées qu’elle génère. En effet, la devise phare du XVIII ème siècle « liberté, égalité et fraternité » est à mettre en relation avec les réseaux. Ces derniers permettent la liberté d’expression c’est-à-dire que chacun peut exprimer son point de vue, l’égalité au sens où Internet est accessible à tous et la fraternité c’est-à-dire la communauté virtuelle. Si ces trois principes se réalisent , on peut parler alors de « l’universel sans totalité » d’après les dires de Pierre Lévy.

Pour continuer votre lecture , allez voir l’article d’Annick Rivoire sur le site du journal Libération.

@amelina_de

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s